La Pologne Online

Beskidiens en ligne


Les Forums Franco-Polonais du Klub Beskid

barre



Les Forums de Pologne


RCM, TV, cinéma, arts, associations, culture :  Forums Franco Polonais The fastest message board... ever.
Le forum des associations, de la culture 
Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 2 sur 4
Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Vendôme (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 01:53

Grrrand merci Jean-Paul. Quel pied !... Ah, mais quel pied mes aïeux ! Je ne m'en lasse pas.

Adolescent, l'album "Aftermaths" est le 1er 30 cm que je me sois payé — je l'ai toujours. Et ce titre en particulier est une attache nostalgique liée à ma folle jeunesse !

En 1964 ce morceau était inhabituel, tout était nouveau : d'abord la longueur (11 mn), ensuite par le rythme lancinant qui accélère et change de tempo avec parfois des contre-temps, les variations de la basse (les trouvailles sublimes de Bill Wayman), mais aussi l'utilisation constante de la réverb pour les gimicks et la rythmique qui donne ce son un peu grinçant, ainsi que la chambre d'écho pour l'harmonica diatonique. Et la tessiture vocale de Mick Jagger à son sommet.

Pour ceux/celles qui connaissent : le rhytme de "Going Home" à dû inspirer Tangerine Dream pour la seconde partie de leur sublimissime "Ricochet"

J'ai vu les Stones pour la première fois à Bristol lorsque je séjournais à Weston-Super-Mare au début des années 60. Par la suite je les ai revus plusieurs fois à Paris. Mon pote Laurent était lié avec Bill Wayman (le bassiste), alors ça facilitait bien les choses...
Laurent aussi était le bassiste de notre groupe, et dès le début nous avions ajouté quelques morceaux des Stones à notre répertoire (de mémoire : Walking the Dog, Around and Around, As Tears go By, Lady Jane) - pour les textes anglais j'étais le chanteur, j'avais une voix proche de celle de Bob Dylan. Si, si... smiling smiley



Quand je dis que ce titre me rappelle tant de souvenirs... < [books.google.fr] >



http://nsa39.casimages.com/img/2018/03/04/180304012956712707.jpg

http://nsa39.casimages.com/img/2018/03/04/180304013204424789.jpg

http://nsa39.casimages.com/img/2018/03/04/180304013049854590.jpg

http://nsa39.casimages.com/img/2018/03/04/180304013327150593.jpg
(1995)
... ♪ I'am justa walkin' the dog,
But if you dont know how to do it,
I'll show you how to walk the dog ♫...



Encore merci à Zoska, à Jean-Paul et à Jean-Pierre d'avoir fait remonter tout ça à la surface.


ps. (Honte à moi ! J'ai ajouté son "h" à harmonica.)

--------
"To smutne że głupcy są tak pewni siebie,
a ludzie rozsądni pełni wątpliwości"



Edité 1 temps. Dernière édition 04/03/2018 15:22 par Vendôme.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: zoska44 (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 10:58

Czolem!

Sur la photo où l'on voit le LP After Math, on voit aussi le bon vieux récepteur de radio, avec "patefon"? comme nous en avions un à la maison (un truc allemand si je ne me trompe genre Telefunken).

A part cela l'explication musicale de l'interprétation de I'M Goin' Home me laisse pantois. J'aime ou pas, mais suis totalement incapable de savoir si l'harmonica est diatonique ou pas, sans parler des "gimmicks", mais dès que j'entends un morceau sur lequel il y a de l'harmonica, je craque. Genre Little Walter, Charlie Musselwhite, Carey Bell Howlin' Wolf etc...

Caluje raczki i sciskam dlon.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Lenka (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 14:39

Citation:
Zośka:
mais dès que j'entends un morceau sur lequel il y a de l'harmonica, je craque. Genre Little Walter, Charlie Musselwhite, Carey Bell, Howlin' Wolf etc...
et Sonny Boy Williamson, Big Walter Horton, Slim Harpo, Junior Wells, etc...

Zośka! Bienvenue au club ! Witaj w klubie! smiling smiley

Uwielbiam harmonijkę! Kocham bluesa!

Fajny cover
Junior Wells and Buddy Guy - I Can't Get No Satisfaction




Amitiés !

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: jpaul (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 14:39

Zoska
Citation:
(...) on voit aussi le bon vieux récepteur de radio, avec "patefon"? comme nous en avions un à la maison (un truc allemand si je ne me trompe genre Telefunken).

Et j'ai des preuves ! : Le père de Zoska (que j'ai flouté un peu pour mettre en avant le Pathéphone) devant le " bon vieux récepteur de radio " dans leur appart.

http://www.klub-beskid.com/ibergeur/Upload/images/pict00gpg.jpg

@Vendôme ! Combien de fois il faudra leur dire qu'il n'y avait pas de "H" à Ellences ! Merci, Monsieur Jean Szczepanik pour l'extrait du livre avec la biographie de ton ami L.Voulzy et de tes photos.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Vendôme (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 16:52

Citation:
Zoska
Sur la photo où l'on voit le LP After Math, on voit aussi le bon vieux récepteur de radio, avec "patefon"?.

Le "Pathéphone" était à part, je ne me souviens plus de la marque (en plastique vert pomme clair).
Le poste de TSF devait être allemand car il était assez élaboré (3 HP et différentes entrées à l'arrière). Quand Laurent venait chez moi, on s'en servait comme ampli. Une fois j'ai lui ai fait boire cul-sec un petit verre de Spirytus rektyfikowany : il est resté pétrifié, le souffle coupé, le temps que le feu de l'Enfer lui coule jusqu'en bas du tuyau ; ça devait titrer dans les 90° non débouché — il s'en souvient encore !

Sur la photo derrière la lampe, il y a un fémur humain ; "souvenir" ramassé dans les catacombes de Paris lors d'un concert clandestin (environ une centaine de garçons et filles). Là, je jouais avec un autre groupe : "Los Diablos Rojos", de la diaspora espagnole. Les gars des Beaux-Arts qui avaient organisé l'affaire, piquaient le courant sur le compteur d'une cave qui communiquait. Comme on a fait disjoncter à plusieurs reprises, à force d'aller ré-enclencher ils se sont fait remarquer par la bignolle.
Ça a été assez folklo, ultime coupure avec descente de flics, hurlement des filles (on s'est retrouvés dans noir), égayement des participants dans les galeries alentour et course-poursuites, etc.

Nous, on s'est pas fait gauler : on jouait sur une espèce d'autel taillé dans le calcaire, au bord d'une vaste crypte ; on a masqué tout ce qui pouvait être reflété par les torches des condés (qui cavalaient après les autres), on a pas bougé et on a attendu une bonne heure que ça se tasse.

Ce qui nous a sauvé pour ressortir c'est le câble qui était resté au sol et qu'on a remonté comme des Petits Poucets (... sinon on y serait p'têt' encore sous forme de squelettes !). On était descendus par une entrée située sous le Jardin du Luxembourg et on est ressortis dans la cour de l'hôpital du Val de Grâce — blancs de calcaire de les pieds à la tête (et on se crêpait les cheveux à l'époque). Les gens nous regardaient, ahuris ; avec nos amplis, guitares et grosse caisse — on était blancs comme des plâtriers, matos inclus.
'
Pour raccourcir, parce que y'aurait matière à roman ; j'avais aussi ramassé un crâne, je l'avais sous le bras et en chargeant le taxi, il m'a échappé. La rue était en pente, le maxillaire inférieur s'est détaché et le crâne s'est mis à rouler — sous les yeux hallucinés du chauffeur. Tout ça était tellement fou pour l'époque que, interloqués, les gens n'ont pas réagit.

C'était, je crois, en 64 - 65. L'affaire a fait l'entière dernière page du Journal du Dimanche, du style "Des étudiants avaient organisé une surboum géante dans les Catacombes". Quelle époque fameuse !

... quand j'évoque ma folle jeunesse, hein !?... grinning smiley

--------
"To smutne że głupcy są tak pewni siebie,
a ludzie rozsądni pełni wątpliwości"

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: zoska44 (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 19:29

Czolem!

Vendôme!!!! Le coup des catacombes j'adore, surtout le crâne, mais pour sortir du Val de Grâce vous fîtes comment?

Lenka question blues ça m'a pris vers les 14 ans à cause d'un pote qui était tombé dedans quand il était petit. Les deux premiers bluesmen que j'entendis furent Sonny Terry et Brownie McGhee, puis ce fut Muddy Waters, Bo Diddley, Howlin' Wolf (j'adore, surtout son Little Red Rooster, repris par les Stones), John Lee Hooker avec en particulier Money (repris par les Stones et par les Beatles), Boom Boom (repris par The Animals), BB KIng (Lucile premier morceau entendu). Tout ça grâce à mon pote Benito.

Puis à Londres dans le Swinging London...

En PL mon bureau était à deux pas d'un bar à bière (Zywiec, Warka etc...) où le soir se produisaient des groupes de blues polonais qui avaient tout compris!

Un jour dans un taxi qui m'emmenait à Roissy le chauffeur ( qui s'avéra être polonais) écoutait un CD d'un dénommé Tadeusz Nalepa!

Bon voila J'aime le blues et l'harmonica.

Caluje raczki i sciskam dlon.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: jean pierre (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 19:41


Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Vendôme (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 20:08

Citation:
Zoska
Vendôme!!!! Le coup des catacombes j'adore, surtout le crâne, mais pour sortir du Val de Grâce vous fîtes comment?

... on était un peu péteux, mais on est sortis par la grande porte, côté église, place Laveran. Tranquilles comme Baptiste (on était 4 plus 2 filles)... une équipe de plâtriers avec des grattes et des nanas saupoudrées de calcaire ! Un look d'enfer — des Martiens !...

L'harmonica j'en jouais aussi et j'en consommais beaucoup !Je portais toujours un gilet "grand-père" avec 4 poches dans lesquelles j'avais, outre mes médiators, des Hohner "Piccolo" diatoniques (comme Mick Jagger) dans plusieurs tonalités : Mi, Sol et Do. J'avais aussi un Hohner chromatique Do.
Et surtout une rareté : un autre que j'avais acheté en Angleterre, qui donnait uniquement un anatole de 3 accords (ceux du blues et du rock); si la mémoire me revient, je vais retrouver un titre qu'un groupe anglais qui l'utilisait (à la suite de quoi je l'ai acheté)

https://shop.r10s.jp/nakazen/cabinet/00590961/img55528005.jpg

--------
"To smutne że głupcy są tak pewni siebie,
a ludzie rozsądni pełni wątpliwości"

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Lenka (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 21:21

jean pierre, merci pour John Lee Hooker et The Animals


Little Red Rooster

Howlin' Wolf




The Rolling Stones



Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Vendôme (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 22:50

Là les gars, vous avez réveillé Lenka ! winking smiley

--------
"To smutne że głupcy są tak pewni siebie,
a ludzie rozsądni pełni wątpliwości"

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Lenka (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 23:09

Keith Richards mówił, że nazwa zespołu pochodzi od tego utworu.
Keith Richards dit que le nom du groupe vient de cette chanson.

Muddy Waters - Rollin' Stone




Citation:
It is freezing cold, the winter of 1962. The scene - a dingy flat in Edith Walk, Chelsea, London. A young man called Brian Jones is telephoned by a night club agent and offered a spot for his fledgling blues band. He accepts, then he is asked what the band is called, have you got a name? He hasn't. He starts to panic. This is a golden opportunity for him and his starving flatmates. Desperately, he looks around for inspiration, spots a Muddy Waters LP on the floor and quickly stammers out a name from the featured tracks. The song is 'Rollin' Stone'. The rest is history...........




Rolling Stones byli wielkimi fanami Muddy Waters'a.
Rolling Stones étaient de grands fans de Muddy Waters.

Muddy Waters - I Can't Be Satisfied





Il y a un proverbe anglais - "A rolling stone gathers no moss"
"Toczący się kamień nie porasta mchem"
czyli - aktywni się nie starzeją!
Les personnes actives ne vieillissent pas !

Co widać po Rolling Stones smiling smiley

Vendôme
Citation:
Là les gars, vous avez réveillé Lenka !

Bo ja kocham bluesa!
J'aime le blues !

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: jpaul (IP Loggée)
Date: 04 mars, 2018 23:28

Le jardin du Luxembourg était plus calme pour moi. C'était un des rares endroits où on pouvait faire du patins à roulettes, et aussi au " Champs de mars". Il n'était pas question de faire ça sur les trottoirs, encore moins dans la rue. Monsieur l'agent était là et ça ne rigolait pas !
N'empêche, au moment où Vendôme faisait les troglodytes, - et cela vient de me revenir en mémoire - , je me suis fait viré du Jardin du Luxembourg avec 2 potes, jumeaux de leur état et bons déconneurs par ailleurs. Maintenant que le Vendôme des cavernes nous a narré ces péripéties, qui sont super, il y a peut-être un petit lien de cause à effet, vu l'époque, avec ce qui suit.. On avait décidé d'aller faire un peu de musique, comme ça en solo, pour le fun, en sortant des cours de l'Ecole Centrale d'Electronique ou nous étions étudiants. Les 2 frangins s'étant trimbalés leurs guitares sèches planquées comme ils avaient pu et mézigue qui ne jouait pas de guitare, un harmonica in the pocket et un tambourin in the sac de sport. Mais du pur amateur souffletant les mains dans les poches.
Enfin, un petit truc sympa, pour profiter du bon air de la rue Vaugirard et du clapotis du bassin central du parc, pour nous permettre de nous remettre de 4 heures non-stop de logarithmes sans blues, dans un amphi bondé et impersonnel.
Cela n'a pas duré longtemps, l'autorité gardienne au képi d'homme de square, nous interpella et nous pria d'aller exercer nos talents ailleurs. Comme à l'époque nos esprits rebelles tenaient encore compte de l'uniforme, nous allâmes massacrer du Dylan , un peu plus bas du côté de St-Michel.
Alors, pas de nonosses, de crânes, pas de nictalopes, ( non, c’est pas un gros mot), non plus, mais va savoir, notre petite mésaventure a peut-être eu lieu juste après qu’une bande de rêveurs raveurs , n’eut envahi les carrières souterraines et jeter ainsi l’opprobre et la suspicion sur tout ce qui était jeune et avait une guitare à la main du côté du Sénat. C’était en 1964. C’est malin !

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: jpaul (IP Loggée)
Date: 05 mars, 2018 00:16

Tout ça me rappelle aussi que j'ai un vieux pote d'école que Zoska a connu aussi, quand qu' on n'était plus jeune , qui avait monté à Paris le Blue-Billard et le Blue-Bayou, resto "cajun" et musique blues bien entendu. Dommage il a vendu et parti à la retraite en Bretagne où l'on se voit maintenant. Je pense que l'on aurait pu y aller se faire une bonne bouffe et Lenka aussi, si elle passait par là. Cuisine Cajun et ambiance blues, que demande le peuple. On peut rêver...

C'était comme çà : ( extrait) : [drive.google.com]

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: zoska44 (IP Loggée)
Date: 05 mars, 2018 06:49

Czolem

Aaaaah l'autorité en uniforme dans les jardins publics! A l'époque c'étaient des gus qui suçaient plus le kil de gros rouge qui tache que de la glace, et qui ayant une once de pouvoir la montrait en bombant le torse, quand ils le pouvaient, à des gamins en bambinette.
Au Square Saint Lambert on ne les voyait pas quand les loubards étaient réunis autour du kiosque à musique.

Aujourd'hui je ne sais pas, mais vous voyez qu'on a eu raison en 68 de dire "y'en à marre"! 50 ans cette année cette espèce de "Printemps des Peuples version jeunesse dans toute l'Europe et même chez les cousins d'outre Atlantique.

Mais je m'éloigne du Blues, qui était une façon pour les Noirs (pardon les Afro-Américains) de dénoncer leurs conditions de vie chez Oncle Sam.

Que de la bonne musique.
Pour ceux que cela intéresse, un certain Luther Johnson a composé Lonesome in my Bedroom qui me fait frissonner jusqu'au tréfond du calbut, que j'écoute en vous écrivant. Peu connu le mec, car, si mes souvenirs sont exacts ils a calanché après avoir sorti son LP du même nom (alcool+tuberculose).
Je subodore que certains sauront mettre le morceau sur le site.

Quant à moi, kocham kobiety ktore kochaja bluesa, on ne peut pas être mauvais quand on aime le blues.

Caluje raczki i sciskam dlon.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: jean pierre (IP Loggée)
Date: 05 mars, 2018 08:17

ya ka demander!!

[www.youtube.com]

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: zoska44 (IP Loggée)
Date: 05 mars, 2018 09:29

Czolem!

Merci Dzieki Ca continue à faire frissonner!


Caluje raczki i sciskam dlon.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Vendôme (IP Loggée)
Date: 06 mars, 2018 04:51

Vous reprendrez bien une petite louche de frissons Mister Zoska ?...


















... and a last shot of Southern Comfort on ice for the road ♥♥♥






Enjsmiling smileyy

--------
"To smutne że głupcy są tak pewni siebie,
a ludzie rozsądni pełni wątpliwości"

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: zoska44 (IP Loggée)
Date: 06 mars, 2018 07:15

Czolem!

Co za pobudka!!!

"I'm Movin' On" reprit par les Stones et dont on entend un extrait sur un disque 45T à la couverture noire "Got Live if You Want it".

En relisant les différents postsje sursaute au nom de Slim Harpo, (cité par Lenka) apparemment le premier bluesman à avoir joué guitare et harmonica ensemble. Créateur de I'm a King Bee, également repris par les Stones, et dont les paroles, qu'à l'époque je ne comprenais pas très bien sont assez olé olé:

"Well I'm a king bee buzzing aroud your hive (bis)
Well I can make honey baby let me come inside"

Tout un programme.

Remarquez les paroles de What I Say (interdit sur certaines radios US à l'époque) sont aussi meuh meuh et on chantait "S[b]ee the girl with the diamond ring She knows how to shake that thing sans comprendre de quoi il retournait.

Rien que du bon temps.

Caluje raczki i sciskam dlon.

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Lenka (IP Loggée)
Date: 06 mars, 2018 13:43

Comme c'est gentil ici!
Tant de blues

Ja też trochę się pochwalę. winking smiley

John Mayall




http://i64.tinypic.com/23mah4n.jpg

-----------------------------------------------------------------------


Otis Taylor









http://i66.tinypic.com/65wimx.jpg

------------------------------------------------------------------------


Noah Wotherspoon




http://i68.tinypic.com/qoar7n.jpg

Re: The ROLLING STONES - Varsovie 2018
Posté par: Vendôme (IP Loggée)
Date: 06 mars, 2018 17:31

... je l'avais dit que vous alliez la réveiller la gamine smiling smiley

C'est une mordue de chez Mordu. Elle cavale tous les concerts et les bluesmen viennent lui faire la bise. C'est dire...

Sur la video ci-dessous, on peut la voir se précipiter sur son appareil photo (5:59); en train de filmer derrière le gars qui joue du wash-board (6:29), ensuite elle apparait comme un diable à ressort (6:48 à 6:58), puis elle se carapate comme un racoon avec son butin !...





--------
"To smutne że głupcy są tak pewni siebie,
a ludzie rozsądni pełni wątpliwości"



Edité 1 temps. Dernière édition 06/03/2018 19:17 par Vendôme.

Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 2 sur 4


Désolé, seulement les utilisateurs enregistrés peuvent écrire dans ce forum