La Pologne Online

Beskidiens en ligne


Les Forums Franco-Polonais du Klub Beskid

barre



Les Forums de Pologne


Hymnes, chants ... de l'histoire de la Pologne :  Forums Franco Polonais The fastest message board... ever.
Quand les Polonais chantent et racontent l'histoire de leur pays 
1979 Sen o Warszawie Czesław Niemen
Posté par: Christian Orpel (IP Loggée)
Date: 12 février, 2020 14:23

[www.youtube.com]

Texte de Marek Gaszyński

Mam tak samo, jak ty
Miasto moje, a w nim
Najpiękniejszy mój świat
Najpiękniejsze dni
Zostawiłem tam kolorowe sny

J'ai en vrai comme toi
Une ville à moi, la clé
du plus merveilleux des mondes
des plus merveilleux jours
J'y ai laissé mes rêves colorés


Kiedyś zatrzymam czas
I na skrzydłach jak ptak
Będę leciał co sił
Tam, gdzie moje sny
I warszawskie kolorowe dni.

Un jour j'arrêterai le temps
Et sur des ailes, tel l'oiseau,
De toutes mes forces volerai
Là où sont mes rêves
à Varsovie, mes jours colorés.


Gdybyś ujrzeć chciał
Nadwiślański świt
Już dziś wyruszaj ze mną tam
Zobaczysz, jak
Przywita pięknie nas
Warszawski dzień

Si tu souhaites voir
Sur la Vistule l'aube
Pars maintenant avec moi là-bas
Tu verras, quel
bel accueil nous fera
A Varsovie le jour


Mam tak samo, jak ty
Miasto moje, a w nim
Najpiękniejszy mój świat
Najpiękniejsze dni
Zostawiłem tam kolorowe sny

J'ai en vrai comme toi
Une ville à moi, la clé
du plus merveilleux des mondes
des plus merveilleux jours
J'y ai laissé mes rêves colorés


Gdybyś ujrzeć chciał
Nadwiślański świt
Już dziś wyruszaj ze mną tam
Zobaczysz, jak
Przywita pięknie nas
Warszawski dzień

Si tu souhaites voir
Sur la Vistule l'aube
Pars maintenant avec moi là-bas
Tu verras, quel
Bel accueil nous fera
A Varsovie le jour


Zobaczysz, jak
Przywita pięknie nas
Warszawski dzień
Warszawski dzień
Warszawski dzień!

Tu verras, quel
Bel accueil nous fera
A Varsovie le jour
A Varsovie le jour
A Varsovie le jour

Re: 1979 Sen o Warszawie Czesław Niemen
Posté par: jpaul (IP Loggée)
Date: 12 février, 2020 22:29

Cette Chanson " Sen o Warszawie " que vient de traduire en français, Christian Orpel, avec les paroles polonaises de Marek Gaszynski n'est pas la même que la version originale française.

En effet, curieusement, cette chanson a d'abord été crée en France et était inconnue en Pologne, malgré le fait que son interprète fut déjà Czeslaw Niemen.

Cette Chanson et 3 autres ont fait l'objet d'un disque 45 tours enregistré par Niemen, qui avait été remarqué lors d'un Midem Cannes à la fin des années 60. C'était l'époque où l’Industrie du vinyle était en plein essor, et on cherchait à tout prix de nouveaux chanteurs. Une délégation polonaise se déplaça donc dans le Sud de la France et quelqu'un eut l'idée de faire un enregistrement studio à celui qui allait devenir une star, un peu plus tard, dans son pays. On chercha à lancer cette vedette sur le territoire français, en allant jusqu'à dire que c'était le fils d'un prince gitan.
Donc, il enregistra 4 titres en français, ou plutôt en yaourt phonétique, car il ne savait pas un mot de ce qu'il chantait.

Pour la chanson qui nous concerne, ce fut Pierre Delanoé, parolier bien connu qui en fit le texte. Il est dit que la musique était de Czeslaw Niemen, mais superbement mise en valeur par Michel Colombier et son orchestre.

Le disque sorti dans les bacs, un peu plus tard, mais comme la promo ne suivit pas, il passa rapidement sous la pile ( de disques bien entendu). Personne en France ne connaissait ce gars, même plus tard. Il aurait vraiment fallu avoir eu une oreille de l'autre côté du rideau de fer.

Niemen et ses accolytes rentrèrent en Pologne , et là pour sa promo interne,il fut dit qu’il chantait en France, avait enregistré un disque etc.. Qui pouvait vérifier que cela avait été un bide ? Surtout à époque PRL.
Comme il commençait à voir du succès en tant que chanteur solo, car auparavant il chantait dans des groupes de «  rock » polonais, il se souvint de cette chanson sur Varsovie. Il fallu donc, en faire un version polonaise, dont beaucoup de polonais ignorent qu’elle fut composée en France, interprétée en français avec un parolier français.

Cette chanson a toujours du succès en Pologne et, anecdotiquement, est devenue « l’ hymne » des supporters du club de foot ‘ Legia Warzawa »

C’est cette version que vient de traduire Christian Orpel, avec la vidéo Youtube corespondante.


IL y quelque temps, je m’étais amusé à faire l’inverse. C’est à dire, prendre la version française chanté par Czeslaw Niemen, et la traduire d’une manière inédite en presque polonais, et a en faire un montage vidéo de mon cru.

L’occasion faisant le larron, vous pouvez la voir ci- après :

Vidéo made in Jpaul :>>>>>>>clic:> [drive.google.com]



et pour les curieux amateurs de foot : >>> :
[www.youtube.com]



Désolé, seulement les utilisateurs enregistrés peuvent écrire dans ce forum